• 91

     

    91

    - Logan?! fit Juliet, surprise.

    - Eh oui c'est bien moi!

    - Mais... que fais-tu ici...?

    - Je marchais pas loin d'ici, et j'ai entendu crier, alors je suis venu, répondit-il vaguement. Par contre, je me demande ce que toi tu fais ici!

    - J'ai loupé le dernier métro, alors je rentrais à pied chez moi... répondit-elle en se levant lentement.

    Elle tenait à peine sur ses jambes et se retenait de pleurer. Logan s'en rendit compte mais ne bougea pas. Il n'était pas vraiment habitué à secourir ou consoler des gens...


    votre commentaire
  • 92

    Juliet le regardait avec reconnaissance. Mais bien vite elle éclata en sanglots, qu'elle ne pouvait plus retenir. Le contre-coup du choc.

    Logan passa la main dans ses cheveux.

    - Heu... commença-t-il à tout hasard.

    Mais il ne savait pas vraiment quoi lui dire. "Putain, j'suis censé faire quoi, déjà, quand une femme pleure?" se demanda-t-il en la fixant.

    Il stressait de plus en plus, ne sachant que faire, lorsque les sanglots de Juliet redoublèrent et qu'elle fondit en larmes. Il se rapprocha finalement d'elle.


    votre commentaire
  • 93

    - Humm, t'inquiète pas, c'est terminé... Si tu voulais arrêter de pleurer s'il-te-plaît, j'aime pas les femmes qui pleurent, ça me fait flipper! dit-il en passant son bras autour de ses épaules.

    Alors, au milieux d'un sanglot, Juliet laissa échaper un son, qui ressemblait plus ou moins à un gloussement. Il l'avait fait rire!

    - Comment tu peux... avoir peur de ça? demanda-t-elle en reniflant.

    - Bah, ça doit être dans mes gênes, je sais pas...

    - Aller sèche tes larmes et viens, je te raccompagne chez toi, dit-il alors.


    votre commentaire
  • 94

    Juliet hocha la tête et le suivit. Aucun des deux ne prononça un mot jusqu'à ce qu'ils soient arrivés.

    Juliet, encore sous le choc de son agression, était terrifiée. Logan le remarqua bien vite.

    - Ça va aller? lui demanda-t-il.

    - Non, je ne crois pas...

    "Et merde... Je fais quoi, maintenant? Que ferait une personne normale?" pensa-t-il.

    - Je suppose que je peux te tenir un peu compagnie alors, le temps que tu aille mieux? se proposa-t-il.

    Juliet se mit à rougir, et repensa à Anna et à son aventure avec lui la veille. Logan vit son trouble et remarqua alors son erreur.

    - Enfin, quand je voulais dire te tenir compagnie... je pensais pas à te sauter dessus alors que tu as faillis te faire violer ce soir, quand même, hein! dit-il alors.

    - Ah... dit-elle, penaude.

    "Ok, apparamment elle me prend pour un gros salaud! Génial!" se dit-il.


    votre commentaire
  • 95

    - Bon, heu... je crois que je ferai mieux de te laisser! fit-il, blessé.

    Il avait l'habitude que les filles le considère comme un salaud, puisque c'était précisément ce qu'il cherchait à être. Pourtant, ce constat le toucha. Il n'était peut-être pas aussi insensible qu'il le pensait, finalement...

    Juliet, elle, semblait hésiter, réfléchir. Puis, avant qu'il ne tourne les talons, elle se décida.

    - S'il te plaît, reste... Ne me laisse pas toute seule... murmura-t-elle, angoissée.

    Elle avait le regard triste et désespéré. Elle semblait désemparée, et il ne pu résister.

    - Ok, mais promet-moi de ne pas me sauter dessus, alors! fit-il en souriant.

    - Promis! dit-elle en lui rendant son sourire.

    Puis elle pénétra dans son immeuble, Logan sur ses talons.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique